Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog



Je récidive pour la toute dernière fois avec le jeu du grand Philou , un cuisinier chez  vous ... Ultime et dernière découverte régionale , et cette fois c'est  Marie-France qui m'a envoyé cette petite douceur alcoolisée , il s'agit de la Troussepinette . Peut être serez vous comme moi et vous ne connaissez pas encore ce produit mais avant de vous donnez quelques explications , voici nos deux autres collaboratrices  culinaires . Tout d'abord Silvia , et son site : Savoir et Saveur  . Et enfin Monique .... Quatre femmes , un produit et pour chacune une version différente .
 

Découvrons par ce texte la Troussepinette :

Nul, en Vendée, n'ignore la Troussepinette, un apéritif que l'on
 trouve "forcément" dans toutes les caves. Des plaines de Fontenay-le
 Comte jusqu'aux collines du bocage, (Pouzauges, autour de la
 Roche-sur-Yon, Montaigu) et même dans le marais (région de Challans),
 chacun possède sa propre recette qu'il défend ardamment  ; le
 principal ingrédient reste cependant les jeunes pousses d'épine noire
 que l'on va cueillir au printemps, dans les haies environnantes.
 On les fera ensuite macérer dans de l'eau de vie à 45° puis dans du
 vin rouge et du sucre, pendant 1 à 3 semaines, on mettra en bouteille
 et et ensuite on essaiera de faire vieillir pendant quelques mois,
 mais ça c'est une autre affaire !
 La troussepinette déborde largement le département de la Vendée
 puisqu'on la trouve aussi dans une bonne partie du Poitou, notamment
 dans les Deux-Sèvres, voisines, et un peu en Charentes.
 Quant à son origine et son histoire, je vous conseille l'article plein
 d'humour du site "Troospeanet !", ici :

Vous trouverez dans les rayons des supermarchés des troussepinettes
aux agrumes mais c'est du pur marketing ; la vraie troussepinette se
doit d'être essentiellement à basse de jeunes pousses d'épine, qu'on
se le dise !


Je vous rappelle les règles du jeu , nous publions donc toutes les quatre en ce jour de veille de Saint -valentin , cela vous donnera peut être quelques idées pour conquérir les papilles de l'être aimé , si ce n'est pas encore déjà fait :)



Rappel des règles :

1) L'animateur choisit un produit typique de sa région.
2) Il choisit également deux complices (les visiteurs) et leur fait
 parvenir avec leur consentement préalable le produit mis à l'honneur;
 3) Les visiteurs et l'animateur auront pour mission de réaliser une
recette utilisant le produit sélectionné par l'animateur ainsi que de
 la poster sur leur blog respectif ainsi qu'un bref descriptif du
 produit que leur aura fait parvenir l'animateur. Ils publieront
 également les règles du jeu.
 4) L'animateur présentera les trois recettes sur son blog.
 5) Lorsque les visiteurs ont publié leur recette, ils deviennent de
 facto animateurs.Chaque nouvel animateur devra également avoir deux
 complices, le premier étant l'animateur qui leur a expédié le produit,
 le second sera choisi librement.
  Le premier sera toujours l'animateur qui vous a choisi pour défendre
 son produit;Le second sera quelqu'un d'éloigné géographiquement ou
 quelqu'un avec des traditions culinaires très éloignés de la vôtre.



Pour deux personnes , il vous faudra :

230 g de blanc de volaille
1 carotte épluchée , et coupée en dés
1/2 poireaux lavé et émincé
6 bonbons au miel

beurre

sel et poivre

Pour l'accompagnement  j'avais préparé une mousseline de carotte et pomme de terre .


Cuire à l'étouffée  le blanc de volaille , les carottes et le poireaux , pendant 8 minutes à feu doux . Assaisonner , puis verser un verre à moutarde de troussepinette . Porter à ébullution quelques secondes, flamber  puis  réserver le tout au frais une nuit .

Le lendemain , cuire le filet de poulet dans un peu de beurre , à feu doux . Au trois quart de la cuisson ajouter les légumes et les bonbons au miel . Mijoter 10 minutes . Décanter le poulet  . Laisser réduire le jus de cuisson , afin qu'il nappe les légumes , déglacer avec la marinade de troussepinette et réduire de nouveau . Rectifier l'assaisonnement ,  puis dresser votre assiette  pour obtenir à peu près ce résultat .


picture-news-2035.JPG




Le fait d'avoir laisser la volaille mariner pendant une nuit , lui confère cette jolie couleur rougeatre sur les bords .


picture-news-2037.JPG



  C'est ainsi que se termine pour moi  ce jeu , mais n'hésitez  pas à suivre leurs  prochaines aventures    !  


                                                                                         A très bientôt .....
Tag(s) : #Volaille

Partager cet article

Repost 0